Les opérations chirurgicales: la sécurité et le bien-être de votre compagnon est notre priorité

Les visites pré-anesthésique:

Quelques jours avant l’opération chirurgicale programmée à notre clinique Vet Passion de Muille-Villette à coté de Ham, une visite permet de déterminer les risques encourus par votre animal.

Éventuellement on peut vous proposez des examens complémentaires qui permettent d’adapter le protocole anesthésique ou dans quelques cas, très rare, de décaler ou d’annuler la chirurgie.

 

Le bien être de votre animal:

Votre animal est placé dans une cage adaptée à sa taille avec ses effets personnels que nous vous demandons d’apporter.

Une assistante est en permanence présente dans la pièce ce qui permet la surveillance des animaux de leur arrivé dans la salle de préparation à leur départ en passant par la période d’opération et leur réveil.

Si son état de santé le permet et en fonction de l’état de stress de votre animal, on lui administre un petit calmant pour que l’hospitalisation et la chirurgie s’effectue dans les meilleurs conditions possibles.

Au moins 45 minutes avant l’opération et jusqu’à son réveil, il est placé dans un environnement enrichi en oxygène. Cela permet d’augmenter les réserves d’oxygène dans l’organisme avant et pendant l’opération.

bloc opératoire clinique vet passion

 

La gestion de la douleur:

A l’accueil de votre animal, une injection est effectuée à l’aide d’un morphinique pour que votre animal ne souffre pas au cours et après l’opération

Juste avant l’opération, un anti-douleur est administré lorsque l’état de santé de l’animal le permet. Cette anti-douleur permet une gestion de la douleur après l’opération pendant 24 heures.

 

Le protocole anesthésique:

Le protocole anesthésique est adapté à l’animal (état de santé, âge) et au type d’opération effectuée.

La pose d’une voie veineuse est systématique pour tous les animaux afin de permettre l’administration des produits anesthésiques, d’une perfusion et des éventuels produits de réanimation.

Une fois votre compagnon endormi, il est intubé à l’aide d’une sonde trachéale et relié à un circuit qui lui administre soit de l’oxygène soit du gaz anesthésiant en fonction de ses besoins.

 

La surveillance pendant l’opération:

Un ensemble d’appareils permet la surveillance de l’opération.

Une sonde œsophagienne permet la surveillance du cœur (ECG et fréquence cardiaque) et de la température de votre animal.

Un capteur à l’extrémité de la sonde trachéale permet de surveiller la fréquence respiratoire et la quantité de CO2 dans l’air expiré.

Un capteur au niveau de la langue détecte la pression en oxygène du sang.

Une assistante, formée à la surveillance anesthésique, est en permanence présente pour la surveillance de l’animal, des appareils de monitoring et peut intervenir en cas de problème.